Pourquoi manger des produits animaux nous rend malades ?

On entend beaucoup parler du fait que manger de la viande n’est plus très bon pour la santé et pourtant on en consomme encore beaucoup. J’ai donc voulu parler d’un documentaire qui aborde cette question-là.

En 2017 est sorti un documentaire qui a littéralement changé ma façon de consommer. Suite au visionnage de ce documentaire, je suis devenue vegan. De quel documentaire est-ce que je parle ? What the health.

Ce documentaire a été réalisé par Kit Andersen qui est un journaliste américain. Les chiffres et infos que je vais donner dans cet article sont donc américains. Il est cependant intéressant de les prendre en considération car une majorité des informations sont aussi pertinentes en France. Je souhaite également préciser que cet article n’est pas un résumé complet du film mais plutôt un résumé de ce que j’ai appris et ce qui m’a marqué.

what-the-health-1

1. Les mythes liés à l’alimentation et certaines maladies

  • « Le diabète apparaît lorsque l’on mange trop de sucre ». Je crois que c’est ce mythe-là qui m’a le plus choqué. En réalité, c’est un peu plus compliqué que cela. Le diabète, c’est lorsque le taux de sucre dans le sang est trop élevé. On se dit « oui, c’est la même chose » et bien non ! Quand on mange des produits animaux (qui sont par nature saturés en gras), le gras issu de ces produits s’entassent dans les artères et bloquent les parois. Cela veut dire que le sucre qui est dans le sang ne peut plus aller dans les cellules pour donner l’énergie qu’il est censé donner. On se retrouve donc avec un taux de sucre élevé dans le sang et on devient donc diabétique. Si on baisse sa consommation de gras saturés, on débouche les artères et le taux de sucre dans le sang diminue. Le diabète disparaît. Je précise qu’il s’agit ici du diabète de type 2.
  • « Le lait est indispensable pour éviter l’ostéoporose ». En fait, c’est l’inverse qui a été prouvé. Dans le film, ils ont comparé les résultats de différents pays et ont montré que les pays qui consomment le moins de lait (animal) sont ceux où il y a le moins de personnes qui ont de l’ostéoporose. Et inversement. Je souhaite préciser que l’ostéoporose n’est pas une maladie mais une condition liée à l’âge. Mais ici, on montre que le lait animal favorise l’apparition d’ostéoporose.

2. Pourquoi manger des produits animaux est mauvais pour la santé ?

Les produits animaux favorisent l’apparition de certaines maladies : diabètes, maladies cardio-vasculaires, obésité, tension artérielle élevée, cancers, démence…

L’Organisation Mondiale de la Santé a classé la viande transformée parmi les produits les plus cancérigènes (au même titre que la cigarette par exemple). Manger de la viande une fois par jour augmente de 51% le risque d’avoir du diabète. Manger des produits laitiers augmente le risque d’avoir un cancer (notamment les cancers liés aux hormones : prostate, sein).

Manger des produits animaux signifie manger des antibiotiques, des hormones et des stéroïdes (et encore plein d’autres choses que je ne cite pas). Certaines choses peuvent être évitées en mangeant bio mais d’autres non. Par exemple, quand on mange des produits laitiers (bio ou non), on consomme du lait de vache (en majorité). Qu’est-ce que cela veut dire ? Une vache produit du lait quand elle a eu un veau et normalement, ce lait lui est destiné. Ce lait doit donc permettre au veau de devenir aussi gros qu’une vache en l’espace de 6 mois, il est donc bourré d’hormones de croissance. En tant qu’humain, nous ne sommes pas adaptés pour consommer toutes ces hormones et cela peut donc perturber notre système endocrinien et donc favoriser certains cancers notamment cancer du sein et de la prostate.

Toutes ces maladies ont bien sûr d’autres facteurs d’apparition. On entend souvent parler de facteurs génétiques. Mais quand on y pense, les habitudes alimentaires se transmettent souvent de générations en générations. Je mange de cette manière car j’ai grandi avec cette alimentation-là. Il en est de même pour mes parents… Puisque nous consommons de la même manière, les mêmes maladies apparaissent.

3. Les lobbys et les industries de la viande / produits laitiers et pharmaceutiques

Aujourd’hui, les médecins ne sont pas formés à la nutrition, cela veut dire qu’ils sont capables de traiter les symptômes mais pas la cause de la maladie. Tout notre modèle est basé là-dessus : on traite les malades plutôt que de faire de la prévention. Une grande partie des recherches médicales servent à trouver des nouvelles manières de traiter les maladies et non de les empêcher de se développer.

Quand on sait que presque toutes les maladies que j’ai cité plus haut (diabètes, maladies cardio-vasculaires, tension artérielle élevée, démence…) sont des maladies qui demandent un traitement à vie, on peut se dire que l’industrie pharmaceutique n’a pas envie que l’on soigne ces maladies aux vues de l’argent qu’elle gagne avec les malades.

Si vous pensez que j’ai un discours qui soutient la théorie du complot, je vous conseille de regarder n’importe quelle émission de Cash Investigation, où les journalistes démontrent le rôle des lobbys et des industries dans la défense de leurs intérêts avant l’intérêt général. J’ai d’ailleurs écrit un article sur le Cash Investigation qui traitait de la problématique plastique et où j’aborde ce sujet.

C’est donc après avoir découvert tout cela que j’ai décidé de devenir vegan car je souhaite d’abord utiliser la prévention plutôt que d’attendre de tomber malade.  Cependant, être vegan n’est pas juste une manière de manger sainement, c’est également une manière de protéger la planète et les animaux. Mais cela est une autre histoire qui sera peut-être pour un autre article.

vegan-pyramid-french-1024x768

Toutefois, si d’ici-là ces thématiques vous intéressent, je vous conseille les documentaires suivants : pour le côté environnemental « Cowspiracy » et pour l’éthique animale « Earthlings ».

Qu’en est-il de votre côté ? Vous êtes-vous déjà posé ces questions ? Qu’en pensez-vous ?

5 commentaires sur “Pourquoi manger des produits animaux nous rend malades ?

  1. Les prescriptions nutritionnelles sont en train d’évoluer mais c’est lent, en France on est encore assez à la ramasse sur les protéines végétales par exemple qui n’apparaissent quasi pas dans le PNNS… Sur le documentaire lui même il me semble quand-même qu’il a été beaucoup critiqué sur sa rigueur et les infos données, j’ai lu pas mal de choses sur le sujet, notamment sur un blog (je suis plus certaine duquel je vais chercher…peut être Eucalyptus eater ou Leaf eater… Le Blog Green me up a fait un super article sur la nutrition aussi). Donc à prendre avec des pincettes, le mieux est de remonter jusqu’aux sources citées pour se faire une idée je pense

    J'aime

    1. Oui je suis d’accord avec vous, on est à la ramasse en France !
      Il est évident qu’une source d’information est à recouper avec d’autres, ce que je fais mais n’ai pas tout détaille dans cet article.
      Merci pour les blogs que vous avez cité, je vais aller t faire un tour 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. « Toutes ces maladies ont bien sûr d’autres facteurs d’apparition. On entend souvent parler de facteurs génétiques. Mais quand on y pense, les habitudes alimentaires se transmettent souvent de générations en générations »
    mais oui ça parait évident en fait…..

    « Les produits laitiers sont nos amis pour la vie!… » qui reste en tête , ah c’est (pas) mignon ces lobby!!!
    Ca fait réfléchir….

    Merci, très bien écrit!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s