Une journée type dans un éco-village (2/3)

Suite à mon premier article qui explique comment est l’écovillage de Goloka, j’ai voulu partager avec vous à quoi ressemble une journée type afin que vous appréhendiez mieux comment se passe la vie là-bas.

Tout d’abord, la vie à l’éco-village a tendance à suivre les heures du soleil : on se lève tôt et on se couche tôt.

7h-8h : cours de yoga + méditation. Une des activités que propose l’éco-village est le yoga et spécifiquement le yoga inbound, c’est-à-dire le yoga qui sert à nous recentrer sur nous-même. 5 jours de pratique et de conversations avec le professeur m’ont permis de faire évoluer ma vision du yoga et c’est pour cette raison que je souhaite vraiment développer cette pratique en 2019. Le yoga n’est pas seulement un sport ou des étirements mais c’est aussi un voyage dans l’esprit, dans nos émotions, concrètement un style de vie. Yoga signifie être dans le présent, être conscient, être patient, s’écouter, être impliqué dans tout ce que l’on fait.

yoga-inbound

8h-8h30 : petit-déjeuner qui a été préparé tôt sur le feu.

8h30-12h30 : volontariat, je ne vais pas beaucoup développer car cela va être le sujet du dernier article de cette série mais cela variait selon les besoins de l’éco-village (agriculture, cuisine, nettoyage…).

12h30-13h30 : déjeuner

13h30- 14h30 : repos dans les hamacs : écriture, dessin, lecture, sieste, selon l’envie et l’énergie du moment

14h30-16h : ballade + baignade dans la rivière, le lieu changeait tous les jours. C’est aussi un moment pour penser sa relation à la nature. Ce n’est pas juste une baignade. Selon les peuples indigènes, la nature, la « tierra madre » est maître de tout et il faut donc la remercier et l’apprécier à chaque instant. La baignade est donc précédé par une demande d’entrée dans l’eau. Ces piscines sont aussi des endroits apaisants qui sont propices à la méditation si l’envie s’en ressent. J’ai personnellement trouvé que quand on se retrouve dans des lieux comme ceux-ci avec une intention de profiter de l’instant et des lieux, profiter de l’eau, des arbres, des animaux, l’expérience a un autre goût que si l’on souhaite juste se baigner. On se retrouve dans un moment particulier, hors du temps où la seule chose importante est de profiter du cadeau de la nature.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

16h-17h : cérémonie à la divinité. Comme dit dans l’article précédent, Goloka est un temple hindou, ils ont donc des cérémonies tous les jours. J’ai participé à quelques unes afin de voir à quoi ça ressemblait. Ce sont des rituels comprenant des chants, des cloches, le feu… Les jours où je ne participais pas, je lisais, je me lavais…

17h-19h : préparation + repas : chaque repas se préparant sur le feu, cela prend du temps. Tout est donc plus ou moins au ralenti.

19h-20h : discussion sur différents sujets : astrologie, réincarnation, yoga, voyage, spiritualité…

20h : coucher

Le lendemain : repeat !

Ceci est une journée type, cela pouvait donc varier selon les jours. On n’est pas à la minute près mais grossièrement, les journées ressemblaient à ça. C’est bien sûr une de mes journées à moi mais si on demandait la journée type aux autres personnes de l’éco-village, on obtiendrait quelque chose de bien différent.

J’espère que cet article vous a apporté assez d’informations et que vous avez une idée plus précise de comment se passe la vie dans un éco-village. Si vous avez des questions, n’hésitez pas, l’espace commentaire est fait pour cela.

2 commentaires sur “Une journée type dans un éco-village (2/3)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s