La créativité, outil de développement personnel

Vous pensez ne pas être une personne créative ? Vous voulez être créative mais n’osez pas ? Vous pensez que le mot créativité est un grand mot difficile à atteindre ? J’ai par le passé répondu oui à ces trois questions et voici comment aujourd’hui j’arrive (et j’y travaille encore) à passer outre ces croyances limitantes.

Il y a quelques mois de ça, j’ai lu un livre qui m’a fait voir la créativité d’une toute autre manière. Jamais auparavant, je ne l’avais imaginé de cette façon. Aujourd’hui, je souhaite donc vous partager ce que j’en ai retenu et ce que cela a changé pour moi. Ce livre s’appelle « Big Magic » et il a été écrit par Elizabeth Gilbert, auteure américaine. A tous ceux qui souhaitent développer leur créativité, je vous le conseille.

J’ai également lu dernièrement un article dans le magazine Respire qui s’intitule « Les contraintes encouragent-elles la créativité ? ». Article que j’ai aussi trouvé très intéressant. La première partie de l’article sera donc dédiée à Big Magic et la deuxième partie à l’article dans Respire.

1. La créativité selon Elizabeth Gilbert

Le livre est divisé en différentes parties et 3 d’entre elles ont beaucoup raisonné en moi.

big magic

1. Le courage

Avoir le courage de laisser s’exprimer sa créativité. Avoir le courage de montrer ce côté de soi que personne ne connaît. Avoir le courage de montrer sa vulnérabilité. En fait, ne pas écouter sa peur ! Faire ce que je veux vraiment au fond de moi et ne pas avoir peur de le montrer aux autres. Ils vont aimer, ils ne vont pas aimer, ce n’est pas important. Si ça me fait du bien, c’est tout ce qui compte. Avant de commencer ce blog, je me suis posée pas mal de questions. Je savais qu’il y aurait un intérêt pour moi de le créer (prendre du recul sur les idées que je partage, conscientiser et intégrer les informations, prendre du temps pour moi…) mais je ne voyais pas trop l’intérêt pour les autres. Hors pour moi, l’intérêt d’un blog est de pouvoir amener des choses aux autres. Et puis je me suis dit, tant pis, j’y vais quand même. Au pire, ça ne fera du bien qu’à moi, et bien ce sera déjà ça. Et depuis que je l’ai lancé en septembre dernier, j’ai eu pas mal de retours positifs et de gens que je ne connais pas forcément. Donc oui, au final, il y a un intérêt pour les autres et je ne l’aurais pas su si je ne m’étais pas lancée.

2. La permission

Ne pas attendre la permission de quelqu’un pour vivre une vie créative. Si je veux exprimer ma créativité, c’est mon choix et mon droit. Dans ce chapitre, l’auteure exprime une idée, qui pour moi a peut-être été la plus importante de tout le livre : l’authenticité est plus importante que l’originalité. Pendant des années (et de temps en temps encore aujourd’hui), j’étais persuadée que les artistes étaient des personnes uniques qui faisaient des choses qui ne ressemblaient à rien d’autre. J’étais persuadée que pour être artiste, il fallait être original et différent. Dans ce livre, j’ai appris que pour être artiste, il fallait être soi. Alors aujourd’hui, je le dis : je suis une artiste. Depuis la lecture de ce livre, j’ose créer, j’ose exprimer ce que je veux exprimer.

3. La persistance

Ne pas arrêter aux premières difficultés. Oser créer même si ce n’est pas parfait. L’auteure dit « done is better than good ». Ce qui veut dire que c’est mieux de finir les choses que de ne jamais finir car ce n’est jamais assez bien. Je dois dire que par le passé (et des fois encore aujourd’hui), je n’osais même pas mettre en action une idée juste parce que j’avais peur que ce soit nulle. A être perfectionniste, je ne faisais rien du tout. J’essaye donc de laisser cela de côté et de faire. Si c’est nul, et bien c’est nul, mais ce n’est pas grave, je continue, je fais autre chose mais j’avance. Je créé.

Elizabeth Gilbert rend la créativité accessible. Tout le monde peut être créatif, il faut juste savoir entendre les idées et les laisser s’exprimer. Oser, tout simplement.

2. Les contraintes encouragent-elles la créativité ?

Depuis le début de l’année, j’ai envie d’écrire de la fiction mais je suis seule devant ma page blanche et je n’ai pas écrit une ligne (en dehors de ce blog bien sûr mais ce n’est pas le même type d’écriture). Je suis persuadée que cela est dû au fait que je n’ai aucune contrainte.

contraintes et créativité

Dans l’article, ils expliquent que beaucoup d’œuvres (architecture, littérature, art..) ont été créées alors qu’il y avait beaucoup de contraintes à respecter. La contrainte ne limite pas, au contraire elle permet d’exprimer plus facilement sa créativité car il faut penser à comment faire les choses autour de ces contraintes. Il faut s’adapter.

Si vous aussi comme moi, vous buguez devant la page blanche, essayez de vous imposer des contraintes, peut-être que cela vous aidera. Je sais que pour moi, si je veux écrire, je vais devoir mettre des contraintes en place. Si vous avez des idées, n’hésitez pas à les partager !

Oser, reste pour moi le maître mot lié à la créativité. Oser, faire, mettre en action, il ne faut plus juste y penser, il faut se mettre en mouvement, démarrer, un pas à la fois mais démarrer. C’est dans ce sens que la créativité est au service de notre développement personnel. Elle permet de s’affirmer, elle permet de savoir ce que l’on veut vraiment exprimer, elle permet de repousser ses limites, elle permet d’être soi-même.

Et vous, est-ce que vous utilisez la créativité dans votre vie ? Comment et sous quelle forme ?

5 commentaires sur “La créativité, outil de développement personnel

  1. Merci 🙏tu me donnes envie de lire cet ouvrage dont j’ai beaucoup entendu parler. Une contrainte ? Écrire le premier chapitre de ton roman science fiction d’ici le 05 juin ? 👏🙏🤗Au plaisir

    J'aime

    1. Haha ah ouais, ça c’est effectivement une contrainte! C’est marrant que tu me dises ça, car j’ai eu une vague idée d’histoire ce matin, pas science fiction mais intéressant quand même. Je vais essayer de m’y coller! Merci!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s