Chacun sa route, chacun son chemin…

…Passe le message à ton voisin. Certains reconnaîtront sûrement ces paroles très connues, issues de la musique du film « Un indien dans la ville ». Pour les nostalgiques, vous pourrez réécouter la chanson ici.

Je souhaite parler de ce message aujourd’hui car j’ai compris, il n’y a pas si longtemps que ça, le message de cette chanson, ou en tout cas de ces 2 lignes. Et surtout, c’est quelque chose qui est revenu très régulièrement dans les conversations que j’ai eues ces dernières semaines.

Ce que j’ai compris, c’est que tout au long de notre vie, on avance sur un chemin. Sur ce chemin, on apprend plein de choses, notamment grâce aux rencontres, aux expériences, etc… et donc le chemin de chaque personne est unique puisque lié aux rencontres et aux expériences de cette personne. Si on essaye d’influencer certaines personnes sur tout un tas de sujets mais qu’elles ne sont pas arrivées à cette étape là sur leur chemin, ça ne sert à rien, parce qu’elles ne sont pas prêtes à entendre notre message.

route

Quand j’ai enfin compris ça, ça m’a permis de me remettre en question sur plein de trucs, je dirais, notamment sur le chemin du véganisme et de l’écologie (mais je pense qu’il y a aussi d’autres sujets !). Quand j’ai commencé à avoir certaines prises de conscience par rapport à l’écologie, au plastique, au véganisme, ça a été révolutionnaire pour moi. J’ai compris plein de choses et du coup j’ai voulu que les gens autour de moi comprennent ce que j’avais compris. Sauf qu’essayer de convaincre des personnes qui ne sont pas sur ce chemin-là, c’est comme pisser dans un violon (excusez-moi l’expression), ça ne sert à rien. Ce n’est pas parce que moi, j’ai évolué dans mon schéma de pensée que tout le monde va faire de même, ou dans la même direction.

La seule chose que l’on puisse faire, c’est planter des graines en vivant aligné selon nos valeurs et les partager (sans les imposer) et peut-être que cela fera avancer les personnes autour de nous sur leur propre chemin. Le fait de me dire ça, m’a permis de mieux comprendre des personnes avec des valeurs très éloignées de moi, car je me dis qu’on n’est pas sur le même chemin et c’est pas grave. Je suis persuadée que l’on n’est pas tous destiné à finir sur le même chemin. On a tous des choses à apprendre qui sont différentes et personnelles.

Je souhaite tout de même préciser (même si cela va sans dire, mais sur internet il vaut mieux le dire) que ce n’est pas une raison pour tout accepter. Si une personne est ouvertement raciste et va insulter une personne d’une autre couleur, déjà c’est illégal et ce n’est tout simplement pas acceptable. Mais par contre, on peut essayer de planter des graines pour la faire évoluer.

Alors voilà, je viens de passer le message à mon voisin : chacun sa route, chacun son chemin. A votre tour !

2 commentaires sur “Chacun sa route, chacun son chemin…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s