Les leçons d’Ubuntu (2/2)

La semaine dernière, j’ai écrit un article qui explique ce qu’est la philosophie Ubuntu. J’avais envie d’écrire un deuxième article pour expliquer plus en détail comment cela s’applique dans la vie de tous les jours.

Le livre de Mungi Ngomane est coupé en 14 leçons qui sont toutes très intéressantes mais j’ai décidé d’en aborder 4 seulement dans cet article. Comment les ais-je choisies ? Je dirais que ce sont celles qui me parlent le plus en ce moment même si je dois dire que le choix a été difficile.

1/ Se mettre à la place des autres

Écrit comme ça, ça parait simple. Le concept n’est pas difficile à comprendre. Mais arriver à le mettre en place, là c’est un autre problème. Nous avons tous nos propres croyances et valeurs que nous défendons et puisque c’est ce que nous croyons, forcément nous croyons avoir raison. Le but, ici, est d’arriver à se positionner de l’autre côté de notre croyance. Arriver à voir l’avis des autres. Si je parle d’un sujet banal sans importance, ce n’est pas quelque chose qui sera compliqué. Par exemple, j’aime les bananes mais je n’aime pas les litchis. Pour autant, ce n’est pas difficile pour moi de comprendre que quelqu’un peut aimer les litchis. Mais si je pars sur un sujet plus sensible, par exemple, je ne suis pas raciste (en tout cas, je ne crois pas) et ici, je dois arriver à me positionner du côté d’une personne raciste et la comprendre. Dans l’absolu, je me dis « mais non, c’est n’importe quoi… » mais si j’essaye de comprendre comment cette personne en est arrivée à penser ça, peut-être que je peux la comprendre. Je ne dis pas que je suis d’accord mais je peux comprendre son point de vue et à partir de là, un dialogue peut être mis en place. Je trouve cette leçon hyper importante car elle peut être vraiment difficile à mettre en place et pourtant c’est la base de la communication et de la tolérance.

2/ Chercher à créer du lien

Nous parlons ici de vraies connexions avec les gens. C’est ce qui fait que la vie est si intéressante. L’autrice écrit : « Ubuntu nous enseigne que pour nous sentir humains nous devons nous sentir connectés. Un sentiment d’unité est nécessaire pour trouver le contentement et la satisfaction dans notre vie de tous les jours ». Créer du lien se fait à travers différentes choses, l’art par exemple, les livres. Il y a plein de manières de faire mais celle qui pour moi ressort est le fait de faire preuve de vulnérabilité. Clairement ce simple mot peut faire l’objet d’un article entier mais je vais essayer de faire bref. En faisant preuve de vulnérabilité, nous nous exposons tel que nous sommes de manière authentique et ainsi les autres peuvent se connecter à qui nous sommes, ce que nous ressentons, ce que nous exprimons. Être vulnérable est un des meilleurs moyens pour connecter avec les autres.

liens

3/ Le pouvoir du pardon

Cette leçon est sans doute une des plus difficiles, à mon avis. Pardonner à une personne parce qu’elle vous a menti, ok. Pardonner à une personne parce qu’elle a tué un de vos amis, personnellement je n’ai jamais vécu ça mais j’imagine que c’est déjà plus compliqué. Et pourtant c’est la même chose : pardonner. Mungi Ngomane écrit : « Lorsque nous pardonnons, nous ne le faisons pas pour la personne qui nous a blessés, mais pour nous-même ». C’est bien là le plus important à retenir. Souvent, nous avons l’impression que pardonner à quelqu’un c’est autoriser l’acte qui a été commis alors que non. Pardonner c’est surtout se libérer d’un poids qui nous ronge de l’intérieur. Ne pas pardonner, c’est se faire du mal à soi et non à l’autre.

4/ Apprendre à écouter permet de mieux entendre

Écouter, vraiment écouter, qu’est-ce que cela veut dire ? Ce n’est pas juste écouter ce qu’une personne dit et en même temps être dans sa tête, en train de penser à autre chose ou encore mieux réfléchir à la réponse que nous souhaitons donner. Si je suis déjà dans ma tête en train de formuler la réponse, je ne suis plus dans l’écoute. Si nous appliquions cette manière de faire à chaque fois, il y aurait toujours un petit blanc à la fin de chaque phrase afin que chaque personne puisse réfléchir à ce qu’elle va dire. Mais est-ce vraiment ce qui arrive dans la réalité ? Ubuntu nous apprend qu’il est important de se mettre à vraiment écouter et ne plus faire semblant.

Que pensez-vous de ces différentes leçons ? Arrivez-vous à les mettre en place dans le quotidien ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s