Ma relation à la spiritualité

La spiritualité est un bien grand mot que l’on entend à toutes les sauces dernièrement. Je trouve qu’il est confondu régulièrement avec le mot ésotérisme. C’est pour ça qu’aujourd’hui, j’avais envie de vous donner ma vision de la spiritualité.

Tout d’abord, je viens de finir un livre intitulé « Les chemins du sacré » de Frédéric Lenoir. Ce livre m’a énormément parlé et je trouve qu’il représente pas mal ma vision de la spiritualité. Frédéric Lenoir cite Rudolph Otto : « le sacré est un phénomène universel : le sentiment de crainte et d’émerveillement que l’être humain ressent devant la puissance de la nature et le mystère de la vie. » Je trouve cette définition très intéressante et elle me parle particulièrement. Dans ce livre, l’auteur est allé à la rencontre de personnes qui expérimentent le sacré à travers différents prismes : la nature, la sagesse, la marche, la solitude et la beauté. Je ne peux que le recommander. Les photos sont magnifiques.

Mais revenons à nos moutons. Pour moi, la spiritualité, c’est avoir le sentiment que nous faisons partie d’un tout qui est plus grand que ce que l’on sait. C’est s’ouvrir au monde de l’invisible et de toutes les possibilités qui y sont liées. Ne pas se fermer l’esprit parce qu’aujourd’hui, on n’est pas capable de le prouver scientifiquement. C’est la conviction que tout est relié. J’en reviens aux différents liens qui structurent ce blog : le lien à soi, aux autres et à la nature.

Il existe aujourd’hui tout un tas d’outils qui permettent d’expérimenter et de nourrir cette spiritualité mais ce n’est pas ça la spiritualité. Les oracles, les pierres, les pendules, tout ça c’est chouette mais c’est du superflu. Et surtout, nous n’en avons pas besoin pour ressentir ces connexions. Je trouve qu’il y a beaucoup d’injonctions autour de l’utilisation de ces outils qui personnellement ne me parlent pas. Personnellement, j’adore utiliser des cartes oracles. Mais j’entends beaucoup : il faut tirer les cartes avec la main gauche car c’est du côté du cœur, il ne faut pas partager ses oracles car ça va bousculer leurs énergies… Tout ça pour moi, c’est du bullshit. J’entends aussi beaucoup de personnes qui font des rituels de pleine lune et de nouvelle lune, notamment pour ce qui est des intentions que l’on souhaite poser pour sa vie… Tout ce qui est rituel ne me parle pas du tout donc je n’en fais jamais.

Je trouve que quand on découvre tout cet univers ésotérique, on a envie de faire tout bien et donc de suivre ce que font les autres car s’ils font comme ça et que ça fonctionne pour eux alors ça va fonctionner pour moi. C’est faux ! Déjà, ce n’est pas parce qu’on fait toutes ces choses que l’on est « une personne spirituelle » et ensuite c’est comme pour tout le reste, il faut sortir du général de la société pour aller vers de l’individuel et ce qui nous parle. Que chacun fasse ce qu’il a envie et comment il en a envie. Si vous souhaitez faire des rituels, faites-vous plaisir. Si ça ne vous parle pas, n’en faites pas. Mais écoutez-vous, c’est là, le principal.

Et vous, c’est quoi votre définition et votre relation à la spiritualité ?

6 commentaires sur “Ma relation à la spiritualité

  1. Bonjour, je découvre ta chronique. J’hésite beaucoup à acheter ce livre. J’ai eu en le feuilletant l’impression que cela manquait un peu de corps, de textes, d’explications et que c’était surtout un livre de photos, qui n’en restent pas moins sublimes. Mais du coup est ce que cela t ‘a aidé dans tes découvertes de ce qu’est le sacré pour toi ou des différents chemins pour y accéder ?

    Aimé par 1 personne

    1. Je trouve personnellement que c’est plutôt un livre qui rapporte ses voyages autour de ce thème là, mais ce n’est pas un livre de développement personnel qui va en profondeur. C’est un beau livre. Par contre, ça m’a permis de connaître des cultures et traditions spirituelles que j’ai trouvé super intéressantes. Et ça m’a donné envie de faire l’expérience de la marche comme outil spirituel. Donc peut-être qu’un jour, je partirais marcher plusieurs jours..

      J'aime

  2. Ma spiritualité c’est pouvoir s’ouvrir à nouvelle expérience, trouver en moi la force de réussir mélanger à une Puissance Céleste des cieux dont il est ma source d’énergie. C’est très intime la spiritualité, c’est difficile d’en partager avec une autre personne car c’est perçut comme une religion. En réalité, ce n’est pas le cas. Je pense aussi pareil que toi.

    Aimé par 1 personne

  3. Cela pourrait être de prendre conscience que nous sommes intimement matière + esprit, et que de façon « naturelle » c’est la première facette des deux qui s’impose à nous. La spiritualité serait alors de renverser cet ordre des choses pour permettre à l’esprit de maîtriser la matière (pas en la niant ou en l’asservissant, mais en en faisant un allié et un outil pour notre propre construction).
    Mon avis…

    Aimé par 1 personne

Répondre à Alain Orsot Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s