Accepter l’autre tel qu’il est VS Poser ses limites

C’est un sujet dont je souhaite parler aujourd’hui car j’ai mis du temps à le comprendre et à l’appliquer. Je pense aussi que ce n’est pas quelque chose compris par beaucoup de monde alors que ça me semble essentiel.

Pendant des années, j’ai opposé accepter l’autre tel qu’il était à poser des limites jusqu’à ce qu’on m’explique et que je comprenne que les 2 n’étaient pas incompatibles. Pour moi, accepter l’autre tel qu’il est signifie ne pas vouloir le changer, l’accepter dans toute son entièreté et authenticité. Poser des limites signifie se respecter, dire non, mettre un stop à ce qui n’est pas aligné avec soi.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’un n’exclut pas l’autre. Ce n’est pas parce que je pose mes limites que je ne t’accepte pas tel que tu es. Je peux très bien t’accepter et respecter tes choix, tes envies, ton comportement sans pour autant que ce soit aligné avec mes choix, mes envies, mes valeurs et donc ne pas vouloir de ta présence dans ma vie. Accepter l’autre tel qu’il est ne veut pas dire supporter sa présence à tout prix, au détriment de mon alignement et de ce qui me correspond.

J’ai déjà entendu ce discours de plusieurs personnes : « si tu ne veux pas de cette personne dans ta vie parce qu’il est de telle manière ou agit de telle façon, ça veut dire que tu ne l’acceptes pas, que tu ne le respectes pas. » Ma réponse est celle-là : « non, ça veut seulement dire que je me respecte en premier. Si t’avoir dans ma vie veut dire ne pas me respecter alors c’est non. »

Je pense que c’est une marche à franchir. Mais je vois tellement de gens qui souhaitent changer des personnes dans leur entourage (j’ai fait partie de ces gens-là !), alors que c’est impossible, on ne peut pas changer les autres. Aujourd’hui, je me dis plutôt qu’il faut soigneusement choisir les personnes de mon entourage. Choisir des personnes qui par leur comportement ne vont pas dépasser mes limites personnelles de ce que je peux accepter pour moi.

La frontière est très fine et pas toujours facile à cerner mais il suffit de la mettre en application dans la vie pour comprendre comment cela fonctionne. Si vous avez des personnes qui ont un comportement qui vous dérange profondément dans votre être (on ne parle pas de petits trucs qui agacent !), qui dit que vous devez les avoir dans votre vie, ou au moins qui dit que vous devez les voir souvent ?

Dans cette vie, on entend souvent que l’on doit faire passer les autres avant soi et bien personnellement je ne suis pas d’accord. Ça ne veut pas dire que je vais seulement penser à moi tout le temps, mais si faire passer l’autre avant moi signifie faire quelque chose qui n’est pas aligné, qui ne sonne pas juste alors je ne vis pas mon authenticité. Pour moi, le développement personnel sert à conscientiser les couches que l’on se met à cause des normes de la société, de l’éducation familiale… pour les enlever une à une et vivre la vie qui nous correspond et cela passe aussi par poser ses limites.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

2 commentaires sur “Accepter l’autre tel qu’il est VS Poser ses limites

  1. Je partage complétement. Ensuite je trouve ça plus difficile quand les personnes se connaissent de longue date et que les chemins ont divergé progressivement.. Pas sûre que les deux s’en soient rendu compte, comment dire sans blesser, car ce n’est pas le but !
    Et puis il y a tout le problème de la famille, là encore des rituels se sont installés, comment faire sans tout briser?

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s