Vivre un projet interculturel

A l’heure où les politiques des extrêmes gagnent du terrain, il me paraît essentiel de garder une ouverture d’esprit envers l’autre, sa situation et ce qu’il peut vivre au quotidien. Se poser les questions de l’interculturalité permet de mieux appréhender ces situations, les comprendre et les accepter.

Il y a quelques semaines de cela, j’étais à Strasbourg pour une association dans laquelle je suis bénévole (AFS Vivre sans frontière). J’ai animé des ateliers pour des lycéens français et étrangers autour de la thématique « s’engager pour la paix en Europe ». Cet événement était une coopération entre AFS France et AFS Allemagne.

Pour résumer rapidement, AFS est une association internationale qui vise à favoriser la paix dans le monde à travers des programmes d’échanges interculturels (en majorité à destination des lycéens). Cet événement, qui avait lieu au parlement européen, était  à destination des jeunes qui ne vont pas partir. Le but aujourd’hui d’AFS est de toucher aussi les jeunes qui n’ont pas la chance de partir vivre cette expérience internationale mais qui méritent tout autant de parler d’interculturalité et de découvrir ce que c’est.

parlement europeen.jpg

De mon côté, même si j’ai déjà vécu et parlé d’interculturalité en de multiples occasions, cet événement a été un peu spécial. Je vais vous expliquer pourquoi. J’ai eu la chance de faire partie de l’équipe d’organisation de cet événement et ai donc dû travailler en coopération avec l’équipe française et l’équipe allemande. Évidemment, je ne parle pas allemand et tous les allemands ne parlent pas français, la langue de travail était donc l’anglais. Travailler dans une langue étrangère est donc déjà une barrière mais pour moi le plus compliqué est surtout la barrière culturelle.

La culture peut être visuellement représentée de différente manière mais une très connue que j’aime particulièrement est l’iceberg. La partie submergée de l’iceberg représente ce qui visible dans la culture comme les arts, la cuisine, la mode, la littérature, la musique… La partie immergée représente ce que l’on ne voit pas au premier abord et que l’on découvre lorsque l’on est immergée dans la culture du pays comme les relations sociales, la valeur travail, la relation au temps, la propreté, la justice…

iceberg.png

Bien sûr, travailler avec des allemands ne permet pas d’appréhender toute la culture allemande mais cela permet de toucher cette notion de culture invisible. Lors de notre journée à Strasbourg, nous avons travaillé avec des professeurs et un des organisateurs allemands nous a raconté le fait que les professeurs allemands n’aiment pas qu’on leur dise ce qu’ils doivent faire, dans le sens, ils ont un assez gros égo et pensent tout savoir. Personnellement, je ne connais pas assez de professeurs français pour savoir si c’est la même chose en France mais j’avais trouvé sa remarque assez intéressante. Surtout quand tous les allemands présents ont confirmé ce fait. En sachant ça, il a fallu nous organiser en fonction pour que le programme convienne à tout le monde et que personne ne se vexe.

Ce travail en coopération a, pour moi, été extrêmement riche car il m’a permis de côtoyer des allemands et donc de connaître un peu plus leur manière de faire et d’être (même si bien sûr on ne peut pas faire de quelques personnes une généralité !). Quand dans notre vie du quotidien en France, on n’est pas toujours en contact avec des étrangers, se retrouver à côtoyer, le temps d’un projet, des personnes d’une autre culture est génial.

C’est l’objectif premier d’AFS : en se connaissant mieux les uns les autres, on n’a plus peur l’un de l’autre. Si l’on n’a plus peur de l’autre alors quelle raison avons-nous de lui faire la guerre ?

Qu’en est-il de votre côté ? Avez-vous déjà eu l’occasion de vous retrouver dans des situations interculturelles ? Qu’avez-vous appris ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s