Pratiquer un tourisme durable : à quoi ça peut ressembler ?

Depuis quelques années, on en parle beaucoup sous différents titres : tourisme éthique, tourisme responsable, tourisme durable afin de limiter l’impact négatif du tourisme sur le pays d’accueil, mais en quoi est-ce que ça consiste concrètement ? Vous trouverez ici un exemple de tourisme durable et ce n’est certainement pas exhaustif de ce qui existe sur le marché.

Cet article fait suite à l’article que j’ai déjà publié : « Comment se positionner en tant que touriste dans un pays où il y a beaucoup de pauvreté ? ». Dans cet article j’avais mentionné la fondation FEM qui permet aux communautés noires et indigènes de Colombie d’améliorer leur futur à travers des projets de développement durable. Je vous faisais part du fait que j’avais fait appel à leurs services puisque je logeais dans leur auberge de jeunesse à Cartagena et j’ai également fait un tour avec eux. Je souhaitais donc vous partager ces expériences.

1. Loger dans une auberge de jeunesse appartenant à une fondation

Tout d’abord, je souhaite vous faire part du fait que dans le monde plutôt que d’utiliser le terme auberge de jeunesse, on dit plus souvent hostel et donc quand par la suite, j’utilise ce mot dans cet article, c’est ce à quoi je fais référence.

L’hostel appartenant à la FEM est le volunteer hostel et se trouve dans le centre de Cartagena. Je ne crois pas avoir pris de photos (oups…), je vous laisse donc le lien vers leur site, si vous souhaitez voir des photos.

Soyons honnête, ce n’est clairement pas le meilleur hostel dans lequel j’ai pu loger : il n’y a pas de fenêtre dans la salle de bain, qui donne directement dans la chambre, l’espace pour socialiser est tout petit et pas des plus agréables, il n’y a pas de cuisine pour que les voyageurs se fasse à manger. Bref, il ne check pas toutes les cases des supers hostels. Alors pourquoi suis-je rester là-bas allez vous me dire ? Parce que même s’il n’est pas parfait, il est plutôt cool. Ils ont la clim (clairement appréciable sur la côte). La salle de bain est dans la chambre et on ne la partage pas avec tout le couloir. Les gens à la réception sont super sympas et prêts à vous aider, il y a un café plutôt cool à l’intérieur de l’hostel et ils proposent des tours différents de ce que l’on peut trouver habituellement. Mais surtout, 25% de ce que j’ai payé va directement financer les projets en soutien aux communautés, comme dit précédemment et ça, ça veut dire que mon argent est directement injecté localement pour aider des populations locales, donc pour moi c’est la cerise sur le gâteau.

2. Aller à la rencontre des descendants d’esclave en Colombie

Personnellement, je ne suis pas une fan des tours généralement proposés par les hostels car c’est régulièrement avec pas mal de monde et c’est pas toujours « vrai ». Vrai dans le sens où tout est fait pour plaire aux touristes et on ne voit pas vraiment la réalité de la vie. Donc il est très rare que je décide d’y participer. Mais là, pour le coup, il y en a un qui a particulièrement attiré mon attention et il avait l’air vraiment intéressant, alors même si le prix était élevé, j’ai décidé d’y participer.

Le tour consistait à aller visiter San Basilio de Palenque, un village « afro » en Colombie. Je vais vous raconter un peu ce que j’y ai appris sans non plus trop dévoiler s’y vous souhaitez y aller un jour 😉

P1110098.JPG

San Basilio de Palenque, plus communément appelé Palenque, a été le premier village d’Amérique a être libre de l’esclavage en 1713. En fait, il a été créé par un esclave qui s’était échappé en 1601. Et à ce jour, les habitants gardent les traditions « palenqueras » vivantes. C’est pour cela qu’en 2005, ils ont reçu le titre patrimoine culturel immatériel de l’humanité de la part de l’UNESCO (et pour ceux qui ne connaissent pas, c’est une vraie reconnaissance).

Ils ont reçu ce titre à 4 niveaux :

  • musique
  • langue
  • médecines traditionnelles africaines
  • traditions religieuses d’Amérique latine

Puisque en fait la culture de Palenque est un mélange entre la culture africaine amenée par les esclaves et la culture colombienne dont font parti les descendants.

P1110110.JPG

Durant ce tour, nous avons eu droit à une présentation de l’histoire du village. Mais comme vous le savez, l’histoire dépend de celui qui la raconte :-). Nous avons donc eu droit à tout ce qu’il y a de positifs dans leur culture. Nous avons également fait un tour du village afin de voir les endroits représentatifs, importants et typiques. Et puis nous avons fini avec un repas traditionnel cuisiné par une des femmes du guide. (Normalement, il y a du poisson, mais étant vegan je n’en ai pas mangé.)

P1110112.JPG

Sinon, vous avez bien lu, j’ai écrit une des femmes. Car selon notre guide, ce n’est pas sexiste, mais c’est la tradition. Il a 3 femmes.

Personnellement, j’ai trouvé ce tour extrêmement intéressant car on touche à l’histoire de la Colombie et ça permet de mieux comprendre les enjeux actuels. De plus, je suis actuellement en train de lire un livre sur l’histoire de la Colombie et ai donc pu faire beaucoup de liens entre le livre et ce que le guide racontait. Comme pour l’hostel, 25% du prix va directement à la communauté.

Voilà ce qui pour moi représente un tourisme équitable et durable. Je me rends bien compte que si tout le monde allait faire ce tour, cela deviendrait du tourisme de masse, mais je pense qu’il est vraiment important de bien choisir ses excursions et peut-être choisir d’en faire moins mais d’en faire mieux. Privilégier la qualité à la quantité et comme toujours s’intéresser à savoir où va l’argent. Je ne fais pas cela dans tous mes voyages bien sûr ni dans toutes mes étapes en Colombie mais il est toujours bien d’en être conscient.

Qu’en est-il de votre côté ? Avez-vous déjà fait du tourisme équitable, durable ? Comment cela s’est-il passé ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s